LA FRANCE MUTUALISTE 21Boulevard des Brotteaux 69006 LYON Tel: 04 72 10 06 75 Fax: 04 72 10 90 29

Mail : lyon691@la-france-mutualiste.fr


Les Parachutes des TAP

Les Parachutes des TAP

 

parachutesepc21.jpg

Les Parachutes des TAP

 

 

 

 

L'EPC (ensemble de parachutage du combattant) remplacera l'équipement existant (EPI : ensemble de parachutage individuel) , à bout de souffle. Il fournira un système comprenant un ventral , un dorsal et une gaine d'emport de charges , le tout compatible avec le système Felin qui équipera bientôt l'Infanterie Française.

Attribué en 2008 à la société française Aerazur , habituée à travailler avec l'Armée Française et qui avait développé conjoitement avec la DGA et l'Armée de Terre , les prototypes de l'EPC , le marché avait fait l'objet d'un recours en référé précontractuel de la part du candidat malheureux , la société Allemande Spelco.

Le tribunal administratif de Versailles avait obligé la DGA à relancer la procédure . Or le nouvel appel à candidature de 2009 a vu l'arrivée d'un troisième larron , Britannique cette fois-ci , Airbone Systems Ltd , qui non content de s'immiscer dans la course , a remporté le marché comme moins disant.

Aerazur , lors d'un nouveau recours s'est fait débouter à son tour . Le marché de 69 millions , a été notifié fin 2009 au Britannique. Les  nouveaux parachutes Français seront donc Britanniques et arriveront dans les forces avec un an de retard à partir de 2010.

Arerazur , filiale de Zodiac , a ressaisi le TA de Versailles en référé sur le fond cette fois -ci en contestant les résultats de l'expertise menée sur les échantillons (qualité du tissu).

<< Une décision difficilement compréhensible >> commente un dirigeant de Aerazur << en contadiction avec le plan de relance , puisque , au final cette décision aboutira à la perte d'emplois en France >>.

L'EPC permettra au parachutiste d'emporter plus de matériel (165 kg en masse totale équipée contre 130kg avec l'EPI ) ; A l'atterrissage , le roulé-boulé s'effectuera toujours vers l'avant avec toujours le vent dans le dos. Les unités parachutistes devront être en mesure pour le moment d'utiliser l'un ou l'autre de ces systèmes.