ATTENTION  à partir du   1er Mars 2021 nouvelle adresse de l'ONAC VG

 Service départemental de l'ONACVG du Rhône    Quartier Général Frère  BP 41   22, avenue Leclerc 69998 LYON CEDEX 07        Mail :       magali.molina@onacvg.fr  Tél Standard: 04 81 11 51 60

Mali : la MINUSMA

Par la résolution 2100 ,adoptée le 25 avril 2013 par le Conseil de sécurité de l’ONU, la MINUSMA (Mission des Nations Unies de stabilisation au Mali) a été mise en place à partir du 1er juillet 2013 en relais de la MISMA (Mission internationale de soutien au Mali) . La MINUSMA devra comprendre jusqu’à 11 200 membres du personnel militaire, y compris des bataillons de réserve pouvant être déployés rapidement à l’intérieur du pays selon les circonstances . A cela s’ajoute 1 440 membres du personnel de police ainsi qu’une structure civile.                                            Elle compte actuellement près de 6 200 casques bleus déployés dans les grandes villes de Tombouctou à Tessalit. Les troupes sont composées d’éléments issus principalement de l’armée tchadienne (environ 2 000 hommes), de l’armée nigériane (environ 1 200 hommes), de l’armée nigérienne (environ 650 hommes), de l’armée béninoise (environ 650 hommes), de l’armée burkinabée (environ 500 hommes), de l’armée togolaise (environ 500 hommes) et de l’armée sénégalaise (environ 500 hommes).

Les effectifs français ne sont pas compris dans la MINUSMA. Cependant 7 détachements de liaison et d’appui (DLA) sont insérés au sein des bataillons africains de la MINUSMA pour assurer la coordination tactique des forces engagées dans une même zone et mettre en place des appuis dans les domaines du commandement, du renseignement, de la logistique, des appui-feu et des appuis spécialisés. Ultérieurement une dizaine de DLA seront répartis sur l’ensemble du territoire malien sans parler des militaires affectés actuellement à la formation de l’armée malienne.

Au 31 janvier 2013, la MINUSMA doit engager 6 000 hommes dont 5200 militaires et 800 policiers provenant de 30 pays. C’est le général rwandais Jean-Bosco Kazura qui a été choisi pour diriger la MINUSMA.

Le mandat de la MINUSMA est le suivant :

Stabilisation de la situation dans les principales agglomérations et contribution au rétablissement de l’autorité de l’Etat dans tout le pays

Contribution à l’application de  la feuille de route pour la transition, y compris le dialogue national et le processus électoral

Protection des civils et du personnel des Nations Unies

Promotion et défense des droits de l’homme

Soutien de l’action humanitaire

Appui à la sauvegarde du patrimoine culturel

Action en faveur de la justice nationale et internationale

Ajouter un commentaire