LA FRANCE MUTUALISTE 21Boulevard des Brotteaux 69006 LYON Tel: 04 72 10 06 75 Fax: 04 72 10 90 29

Mail : lyon691@la-france-mutualiste.fr


Le Défilé du 11 Novembre 1943 à OYONNAX

projet49cw2.jpg

                                                        Défilé le 11 Novembre 1943 à OYONNAX

C'est le jour de l'armistice que les maquisards de l'Ain , commandés par le Colonel Romans-Petit ont choisi pour apporter à la population une preuve éclatante de leur patriotisme et de leur détermination . En plein jour , à la barbe de l'occupant et des autorités Vichyssoises , ils ont pris la ville d'Oyonnax et défilé en formation militaire jusqu'au monument aux morts pour rendre hommage aux vainqueurs de la Grande Guerre .

Des 12 000 habitants de la petite ville , les maquisards armés et en uniforme ont défilé  depuis la Place de la Poste jusqu'au monument aux morts . là , ils entonnent la marseillaise avant de déposer une gerbe au pied du monument sur laquelle est inscrit " les vainqueurs de demain à ceux de 14-18" .

Une heure plus tard les maquisards avaient rejoint leur zone de stationnement dans le Bugey.

Les risques étaient énormes et l'acte audacieux , mais ils voulaient démontrer que prendre les armes porter les Drapeaux , chanter l'Hymne National , braver l'interdit de l'occupant était possible . Ils voulaient également témoigner de leur engagement de résistants et porter l'espoir d'une libération prochaine.

Le défilé d'Oyonnax , devenu un symbole de la Résistance , fut connu jusqu'à Londres et amena des largages de matériels et d'armement au profit des maquis de l'Ain. Churchill déclara << j'ai décidé  d'armer la Résistance en France >> les Résistants eurent l'idée de la midiatiser en publiant un faux numéro du Nouvelliste , quotidien collaborationniste de la Région Lyonnaise , qui fut tité à 25 000 exemplaires le 31 décembre 1943 et qui titrait en gros sur le défilé.

Un autre journal , Franc-Tireur , organe des Mouvements Unis de la Résistance , dans son  numéro du 1er décembre 1943 avait lui aussi consacré 3 colonnes au coup de force des Maquisards de l'Ain Ce journal , tiré à peu d'exemplaires et sur du papier de mauvaise qualité est devenu aujourd'hui presque introuvable.